GAY-MARIAGE.COM

Mariage gay à travers le monde

La communauté

Trop longtemps marginalisés, les gays ont décidé de s’unir pour être plus fort et c’est ainsi que les villages gays et communauté ont pris naissance.

Longtemps marginalisés, les gays ont décidé de retourner la situation à leur profit. On dit souvent que l’on est plus fort en groupe. Et ça, les gays l’ont bien compris et s’en servent à leur avantage ! Pour faire valoir leur cause et leur culture, les gays ont décidé de se rassembler en associations diverses, et surtout, de se regrouper en communautés. Comme les quartiers chinois que l’on retrouve dans les plus grandes métropoles du monde, les gays ont aussi droit à leur quartier.

L’exemple le plus florissant de cette communauté reste le quartier gay de Montréal au Canada. Lieu de festivités où se retrouvent homos et hétéros, le quartier gay est bien plus qu’une vitrine commerciale de la culture gay. C’est une véritable économie qui s’est forgée autour de la communauté, montrant encore plus le poids économique et social de cette communauté qui fut trop longtemps délaissée. Pied de nez fait aux homophobes, stratégie sociale réussie ou tout simplement désir commun de se regrouper ? Qu’importe, tout ce qui compte, c’est d’avoir réussi le pari de se regrouper et de s’organiser en une communauté florissante, en témoigne le prix des logements du quartier, l’un des plus prisés de la ville, où le nombre toujours croissant de commerces, bars et restaurants qui viennent y élire domicile.

Le Marais, quartier très huppé de Paris, n’est pas en reste non plus. Ancien quartier de la noblesse, ce sont les gays qui l’ont remis au goût du jour et lui ont insufflé un nouveau souffle de vie. Quartier branché, où se côtoie galeries d’art et restaurants gastronomiques, là aussi, le pari a été largement relevé.

Le Greenwich Village à New York fait également figure de proue comme quartier homosexuel d’une des plus grandes villes du monde. C’est là-bas qu’on eut lieu les célèbres émeutes de Stonewall, qui permirent de structurer les mouvements gays à travers des marches et des associations.

Il existe outre ces quartiers parfois quelques bars, boîtes de nuit (le Queen à Paris.) et cabarets gays, où les hétéros sont aussi invités. Parce que le monde n’était pas toujours fait pour eux, les gays ont décidé de se forger leur propre liberté dans leurs endroits, sans pour autant choquer les bonnes moeurs hétéros. Ainsi, le gay peut danser librement en couple, embrasser son conjoint dans un environnement où l’on ne le critique ou ne le juge pas. Comme quoi, les compromis existent aussi chez les gais ! Le besoin se fait tout de même de plus en plus sentir d’accéder à la liberté d’affichage dans un contexte autre que gay, comme se tenir par la main dans la rue. Ce à quoi ont remédié les quartiers gays, qui restent cependant limités en surface.

La télévision n’est pas en reste non plus. En France, Pink TV, réservée aux gays, a vu le jour en 2004. La culture gay a ainsi trouvé un moyen de s’étendre et surtout, d’être accessible à tous, gays ou hétéros. La chaîne Gay TV, initiative de gay globe, est également une chaîne télévisée pour gays accessible par internet.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nouvelles législations

Mariage gay à travers le monde

COPYRIGHT © GAY-MARIAGE – TOUT SUR LE MARIAGE ENTRE PERSONNES HOMOSEXUELLES